Ma découverte de la PMA

Les inséminations artificielles, les FIV, les mères-porteuses, familles homoparentales, etc… A moins de vivre sur la lune, ce sont des sujets dont vous avez obligatoirement entendu parler autour de vous ces dernières années.

Des sujets qui débouchent souvent sur des échanges passionnés entre les pros et les antis.

Mais ce sont pourtant des sujets très méconnus, sur lesquels nous avons tous une opinion sans réellement savoir en quoi ils consistent.

Je suis arrivée dans la clinique pour laquelle je travaille au hasard d’une offre d’emploi. Je n’avais aucune formation dans ce domaine, aucune connaissance préalable, aucune attente particulière.

L’équipe m’a tout de suite plu et j’ai reçu une formation ample et longue pour pouvoir faire face à toutes les questions auxquelles je réponds quotidiennement et réaliser mon travail dans les meilleures conditions.

Dès le départ, on m’a prévenu: il faut au moins 6 mois d’apprentissage pour bien comprendre ce que tu fais. J’ai découvert qu’effectivement ces 6 premiers mois m’ont servi pour contrôler la base de mon travail mais qu’en réalité, c’est un domaine qui évolue en permanence et vous oblige donc à apprendre jour après jour.

Le contact quotidien et permanent avec les médecins est également important puisqu’il me permet de répondre à toutes les nouvelles questions que l’on me pose, ou qui viennent à moi, en fonction des différentes démarches que je réalise ici quotidiennement.

L’écriture de ce blog est pour moi une façon de partager toutes ces découvertes et une extension de mon travail, puisque j’espère être lue par des gens suivant un parcours de PMA ou allant le débuter, et pouvoir leur apporter certaines réponses et un peu de sérénité dans ce monde si stressant.